Qui suis-je?

Je suis Sébastien Blache, 43 ans, marié à Hélène, une femme merveilleuse et papa de Timéo et Lucia, deux billes de bonheur.

Je suis un zèbre, multifacettes et en quête de sens perpétuel, ainsi mon offre de valeur sera une combinaison de plusieurs univers.

Je vis en groupe et je construis mes offres dans une dynamique collective.

Mon histoire :

J’ai vécu 2 évènements marquants au début de l’adolescence : le handicap d’un proche et la perte d’un être cher. Ces 2 moments difficiles ont structurés mon développement de l’écoute, de l’empathie et ma capacité à gérer le deuil et le changement.

Ces 2 évènements fondateurs sont revenus de manière inconsciente et violente à l’aube de mes 30 ans. Cette période charnière a été le démarrage d’un long travail thérapeutique et identitaire qui s’est cristallisé par un changement professionnel, une certification en coaching et la découverte de ce qui allait devenir un pilier de mon développement : l’improvisation théâtrale et le clown.

J’ai suivi ce chemin en parallèle d’une vie professionnelle emprunte de gestion de projets, de conduite du changement et de développement durable. Mon engagement dans le mariage et la naissance de mes 2 enfants ont été des racines profondes pour me permettre de vivre pleinement le travail de conscience et d’estime de soi dans la durée.

Après 22 ans à travailler dans l’industrie, métallurgique puis pharmaceutique, le moment est venu pour moi de vivre une nouvelle aventure, autonome, centrée sur l’humain, les relations et la recherche quotidienne d’un équilibre pour moi et pour les personnes auprès desquelles je suis amené à intervenir.

Ma proposition de valeur est de vous faire vivre en tant qu’équipe un moment décalé, authentique, pendant lequel vous rencontrerez vos collègues sous un autre jour. Ma promesse est directe : vous allez vivre un moment de cohésion et d’apprentissage dans une atmosphère décalée et joyeuse. Cela ne vous laissera pas indifférent et vous vous en souviendrez pendant de nombreuses années.

La vie est une lente improvisation, encore faut-il en prendre en conscience, l’accepter et le vivre pleinement, dans l’instant présent.